EnR biomasse par combustion indirecte

L’énergie biomasse par méthanisation combustion indirecte

La biomasse en combustion indirecte ou méthanisation consiste à transformer les déchets en biogaz, par fermentation grâce à des micro-organismes (bactéries) ; celui-ci sera ensuite brûlé.

Le biogaz proche du gaz naturel est composé de :

  • CH4 de 50% à 90%
  • CO2 de 10% à 40%
  • H2S de 0.0% à 0.1%

Les centrales ne sont pas forcément installées au plus près des zones de stockage. Elles sont le plus souvent installées en milieu urbain et en périphérie des villes et utilisées pour le chauffage collectif et industriel.

La valorisation de la biomasse en biogaz à son tour valorisé en électricité évite l’émission de méthane, un autre gaz à effet de serre comme le CO2. Le biogaz représente un potentiel énergétique très important, en provenance pour l’essentiel des décharges appelées, Centre d’Enfouissement Techniques (CET) mais sont aussi d’origine ménagères, agricoles tels que le fumier et lisier d’animaux, les boues de stations d’épuration, les papiers et cartons etc.

L’énergie biomasse ne dégage que très peu ou presque pas de polluants et n’a pas d’impact sur l’effet de serre, car la quantité de CO2 (gaz à effet de serre) rejeté correspond à la quantité absorbée par les végétaux pendant leur croissance.