Energie biomasse

L’énergie biomasse

Le bois est la matière la plus ancienne utilisée, et indispensable pour l’homme. Multiples et variées, les utilisations ont été innombrables et les besoins ont varié au cours du temps, que ce soit pour la construction, la fabrication d’objets ou comme source d’énergie.

Définition :

La  biomasse  se  définit  comme  «  la  fraction  biodégradable des produits, déchets et résidus provenant   de   l’agriculture,   des   substances  végétales  et  animales  issues  de  la  terre  et  de  la  mer,  de  la  sylviculture  et  des  industries   connexes ;  mais aussi de  la fraction biodégradable des    déchets    industriels    et    ménagers »   (article   L211-2   du   code   de  l’énergie).

Les matières organiques deviennent source d’énergie tirée de ce qui pousse, de ce qui vit !

La biomasse contribue à l’économie circulaire ; c’est la 2ième source d’énergie renouvelable dans le monde.

 La biomasse forestière n’est pas une source d’énergie renouvelable parce qu’elle dépend du cycle de la matière vivante végétale et animale. Pour que celle-ci soit considérée comme une énergie renouvelable en tant que tel, il faut que le prélèvement forestier en bois soit égal à l’accroissement naturel de la forêt. Ainsi le bilan carbone, est-il positif.

L’énergie de la biomasse fait référence à l’énergie qui découle de la dégradation des matières organiques, qui compose les êtres vivants et leurs résidus. Elle a pour particularité d’être toujours composée de carbone d’origine végétale, animale, bactérienne ou fongique (champignon).

Cette biomasse est issue des forêts, des milieux marins et aquatiques, des végétaux des parcs et jardins ou de végétaux urbains, de déchets humains comme l’alimentaire avec les bio-déchets, des industries générant des co-produits ou des effluents d’élevage.

La biomasse possède la faculté de devenir une source d’énergie. Toutes ces matières organiques sont traitées de façon spécifique. Pour cela, elle utilise des procédés thermiques tels que la pyrolise, la combustion directe ou indirecte (méthanisation), ainsi qu’à partir de nouvelles transformations chimiques pour obtenir du biocarburant appelé aussi agrocarburant.

Dans les centrales biomasse, la transformation de la matière organique animale ou végétale permet de valoriser cette forme d’énergie en électricité ou en chaleur grâce à la combustion de ces matières (bois, végétaux, déchets agricoles, ordures ménagères organiques) ou de les valoriser en  biogaz issu de la fermentation de ces matières dans des centrales biomasse.

Certaines centrales biomasse produisent de l’électricités et de la chaleur simultanément : c’est le principe de la cogénération.

Les trois principales familles de biomasse :

Ce sont tous des matériaux d’origine biologique employés comme combustibles pour la production de chaleur, d’électricité ou de carburants :

par l’utilisation directe de la biomasse par la combustion (bois énergie ou biomasse solide),

EnR biomasse par combustion directe

par l’utilisation indirect de la biomasse (méthanisation, biogaz),

EnR biomasse par combustion indirecte

EnR biogaz

par transformation chimique (biocarburants appelés aussi agrocarburants).

EnR cogénération

EnR biocarburants