EcoAttitude en famille

EcoAttitude en famille

L’évolution constante des modes de vie influe sur de nouvelles pratiques de consommation, contribuant ainsi à une progression forte et constante de la quantité de déchets produits chaque année. L’Eco-Attitude en famille, c’est repenser notre mode de consommation en réalisant des achats responsables pour une consommation responsable.

Contraignant, mais « ça peut rapporter  gros »… La solution consiste à prévoir ses menus à l’avance et de faire une liste de courses en fonction. C’est un vrai gain de temps par la suite et des économies à la clé. Pas de casse tête en rentrant le soir pour savoir ce que l’on mange, c’est déjà prévu ! Prévoir les repas du midi et du soir pour la semaine à venir, c’est faire contribuer la famille dans l’élaboration  de la liste de courses en fonction des menus établi. Au bout du compte, passer un agréable moment en famille, éloignera les enfants de leur téléphone portable, de leur tablette ou de leur jeux vidéo le temps d’une discussion…

Appliquer les principes de l’économie circulaire, c’est acheter responsable en pensant fin de vie d’un produit et appliquer la règle des 3 R de 1 % pour ma Terre :

  • Réduire sa consommation
  • Réutiliser ses achats
  • Recycler ses déchets

Il est inutile d’acheter de grandes quantités de nourriture en succombant aux sirènes de la vente promotionnelle pour qu’à la fin les restes ou les produits non ouverts soient jetés. Penser au gaspillage alimentaire, c’est réfléchir à limiter votre consommation au strict besoin. En gardant à l’esprit que ne rien gaspiller, c’est bon pour l’esprit, pour la santé, pour les finances et pour notre « Terre ».

Achetez en vrac, vous ne consommer que les quantités dont vous avez besoin, et limitez les emballages !

Cuisiner ou congeler, les restes, pour les grands et les petits, pensez « pain perdu » plutôt que de le jeter. Parfois oubliés du frigo, congeler vos fruits et légumes  en vue de leur réutilisation .

Innovez, en cuisinant les fanes on réalise véritablement la richesse de ce que l’on jette… Achetez le  livre d’Amandine Geers et Olivier Degorce, Je cuisine les fanes.

Préférez, toujours des serviettes classiques en tissu plutôt que des serviettes en papier ; des verres ou tasses en verre ou en porcelaine et/ou des gobelets issus du recyclage et réutilisables, d’une manière générale des ustensiles lavables plutôt que des jetables. Privilégiez les produits à recharge (lessives, savons, piles électriques, etc.). Préférez un rasoir à lames rechargeables plutôt que des rasoirs jetables. Mettez vos aliments dans des boîtes à utilisation multiple plutôt que dans du papier d’aluminium ou des plastiques jetables : vous protégerez notre environnement, notre « Terre », tout en faisant des économies.

 Privilégiez, autant que possible l’usage de la lumière naturelle. Il est possible de diminuer la consommation d’électricité à la maison et, ainsi, de réduire les émissions de CO2 inhérentes à sa production.

 Débranchez, les appareils électroniques en mode veille, et réunissez sur un même bloc d’alimentation ceux qui nécessitent un rechargement.

 Achetez, des appareils ménagers efficaces, le moins énergivores possible, tels ceux qui sont labellisés « Energy Star », et remplacez vos ampoules à incandescence par des ampoules LBC ou LED.

 Triez, les déchets ménagers : c’est vital pour l’environnement. Trier, c’est s’engager dans l’amélioration continue d’un processus destiné à réduire la part des déchets non recyclables, qui seront incinérés.

Déposez, vos conteneurs et encombrants à partir de 19 h la veille du ramassage (certains collectifs les sortent à partir de 16 h), en prenant soin de laisser libre le passage pour les piétons, et rentrez-les dès que possible après la collecte.

Ne sortez, vos poubelles – sauf cas exceptionnel (chaleur, déchets particulièrement nauséabonds, etc.) – que lorsqu’elles sont pleines à plus de 50 %.

Attention : Petit rappel toute dépose de déchets, quels qu’ils soient, aux pieds des colonnes  enterrées en apport volontaire est interdite .

Achetez-juste, mangez-mieux, est la substance du message que porte l’association 1 % pour ma Terre. Une sensibilisation au gaspillage alimentaire avec à la clé des économies et des trucs et astuces pour mieux gérer ce « carnage ».